Témoignages de professionnels

A.J., directeur de la crèche de Quintin (22)

"Encore un grand merci pour ce moment très agréable passé avec vous. L'équipe a vraiment beaucoup apprécié le concert.

Première impression de l'équipe: surprise de voir les enfants assister à un concert et rester attentifs et posés.
Ensuite vient la qualité d'interprétation des artistes notamment le travail des voix, empreint à la fois de douceur et d'énergie. Et encore l'originalité de proposer à la fois des chants en français et en anglais, et de réaliser une approche du swing et du jazz.
Et la cerise : laisser la possibilité aux enfants d'allier l'écoute et la découverte des instruments. Les enfants ont besoin de ce rapport physique à l'instrument pour réaliser leur expérience sensorielle.

Bref, vous avez compris, pas de retour négatif. Au contraire l'équipe vous invite à continuer cette proposition auprès du jeune public qui ne les enferme pas seulement dans les spectacles jeune public, mais participe à une réelle sensibilisation culturelle. L'équipe est curieuse de voir comment peut évoluer votre projet tant elle est séduite par ce que vous proposez. Vous êtes fortement invités à continuer votre aventure, et pour cela nous serons sans problème de fervents défenseurs de votre projet!"

Écoles Guy Ropartz - Saint-Brieuc (22)

"Merci à Sweet Touch Trio pour les spectacles donnés ce matin aux enfants de l’École Guy Ropartz, et qui ont été très appréciés par tous !
Très beaux moments de partage en musique, (...)cet événement (...) a transformé la salle de motricité en véritable théâtre !"

Mots du public

"On a trouvé votre spectacle vraiment magnifique et charmant, et très lumineux... Merci !"
D.E Plancouët

"Excellente surprise que ce petit concert d’hier à Paimpol dans le hagard à patates ! Très belle interprétation du poème d’Eluard.
Merci à vous."
L.H, Paimpol

"C'était un enchantement ! Merci Sweet Touch, Clare Hine-Goubin, Cécile Verdin et Jean Zimmermann pour ce moment suspendu et ces belles ondes positives ! Au plaisir de se recroiser.
D.R. de Bourbon l'Archambault

"Bonjour Sweet Touch,
(...)J'ai beaucoup aimé votre concert à Plestin-les-grèves il y a quelques semaines.
Votre proposition me touche, les paroles de vos chansons, votre présence, votre générosité et l'originalité de vos échanges avec nous, publics, me vont tout droit à la verticale du coeur.(...)"
S.C., Trémel
 
"Hier soir, "Sweet touch", un merveilleux voyage en musique et en chansons, porté par les voix de Clare Hine-Goubin, Cécile Verdin et Jean Zimmerman, voix en polyphonie, avec accompagnement piano, contrebasse, violon et harmonium indien. Des voix qui s'harmonisent à merveille, une réelle complicité artistique et humaine, une profondeur d'interprétation et une belle gestuelle. Un répertoire lumineux en anglais et en français. Un bien joli choix pour renouer avec le spectacle vivant et vibrant.
C.V., de Lannion"

« Les beaux jours reviennent….et me rappellent votre si beau concert dans notre petit jardin ensoleillé !
Je viens de relire les retours que nous avions reçus :

Merci pour cette soirée magique que nous avons beaucoup appréciée avec ce trio au répertoire doux, poétique et original.

Merci beaucoup pour ce très beau moment. Tout était splendide, la musique, et les voix, mêlées à votre jardin : les couleurs des pommes et la libellule qui s'installe au mot de "papillon".

Merci à vous deux d’avoir ouvert votre jardin !! Vraiment beau, des voix suspendues au milieu de la ville !
D., Lannion

« Malgré une météo pas très sure, nos voisins et amis sont venus, parfois de loin, assister dans notre jardin au concert de Sweet Touch…
Ils ont pu apprécier un répertoire varié, parfois engagé…en français et en anglais…
Ils ont vu et entendu des musiciens heureux de chanter, de partager généreusement avec un public masqué dont ils ne percevaient donc pas très bien les réactions…La qualité musicale était irréprochable. Les voix étaient accompagnées par des instruments acoustiques : piano (un vrai piano sur ses roues), contre basse, harmonium indien, percussions…
Un concert apprécié de tous par sa rareté (à cette époque) et surtout par sa qualité… »
(Concert privé de Sweet Touch, juillet 2020, Servel, chez J-Y et D)

Mots de la presse

"(...)Un piano sur pneus, une contrebasse à cordes, un harmonium indien et des voix cristallines ont charmé le public, venu nombreux apprécier le style et les thèmes abordés par Jean Zimmermann, Clare Hine-Goubin et Cécile Verdin, les artistes du soir.

On connaît la langue française, l’anglais à la rigueur, mais des langues inventées, c’est une spécialité très Sweet Touch, dans lesquelles on puise ce que l’on veut ou ce que l’on peut.

Qu’importe, la douceur, le rêve, la joie transpirent avec un optimisme, mais surtout un talent de tous les instants, auquel les Bourbonnais n’ont pas été insensibles.

Une fois de plus, le Nabab, avec Didier Robin aux commandes, a visé juste et il a fait de ce concert un moment de partage et de liberté. (...)"

La Montagne - juin 2022 - lien vers l'article complet


"(...)Fingersnaps et vocalises pour un premier et superbe titre a capella à trois voix, en prêtant attention aux lyrics tu as cru entendre ring them bells, ce n'était pas la  composition de Bob Dylan!
La blonde mais néanmoins non perfide Britannique décore le gospel d'un numéro de mute buccal trumpet, Jean, lui,  nous gratifie de percussions corporelles, un final sifflement de crotale sournois ponctue ce morceau inaugural.

Onomatopées et allitérations, Binic retient son souffle, les masqués qui déambulent s'arrêtent, écoutent en oubliant leurs boules de pistache ou de vanille, puis applaudissent. Fort!

Jean abandonne le piano et relève sa contrebasse, le trio attaque "Bring On The Wonder".(..)
Paraît qu'en anglais chair de poule devient goosebumps, sont drôles de l'autre côté de la Manche, personne ici ne viendrait prétendre it's raining cats and dogs...

Il en parcourt des kilomètres, Monsieur Zimmerman qui retrouve les touches pour emmancher la ballade "La Valse des Lilas"

Le groove dégouline, Binic dodeline, great song!
Clare enchaîne sur "It's a good day", un cheval de bataille de Peggy Lee, le piano pique un sprint, tandis que tu suis le conseil de Peggy, tu  inspires profondément et balances tes cachets à la poubelle.
Le trio passe sans heurt de la langue de Shakespeare à l'idiome hexagonal et, en canon, nous chante la douce saveur de l'été.(...)"

Michel Preumont -  Binic, août 2020 - lien vers l'article complet